Bullets Accueil

Bullets Ret AG 2015

horizontal rule

Colloque « Femmes Résistantes »

au Sénat le 27 mai

******


 

     Le 27 mai de 15 à 19 heures 30 se tenait au Palais du Luxembourg un colloque « Femmes Résistantes » à l’occasion de la Journée Nationale de la Résistance. Charles Sancet, secrétaire général de « Libé PTT », membre du Bureau national de l’ANACR y était invité.

 
Les Femmes dans la Résistance s par caustruy1
Les Femmes dans la Résistance 

     Jean-Pierre Bel, président du Sénat ouvrait ce colloque. Jacques Vistel, président de la Fondation de la Résistance, présidait la première table ronde : Place et rôle des femmes dans la Résistance, avec les interventions de Claire Andrieu (professeur des universités), Danielle Tartakowski (présidente de l’Université de Vincennes-Saint-Denis) et Catherine Lacour-Astol (docteure en histoire).

    La seconde table ronde Biographies et témoignages, était présidée par Guy Krivopissko, conservateur du Musée de la Résistance nationale de Champigny.

    Deux Résistantes sont intervenues Colette Périés-Martinez, ancien agent de liaison de l’Armée secrète de Haute-Savoie puis du maquis des Glières et Colette Lacroix, ancienne du mouvement Forces unies de la jeunesse du réseau Pimento et des maquis de l’Ain.

    Ensuite trois intervenantes ont rappelé l’histoire des Résistantes Rose Valland, Sophie Scholl et Cécile Pearl Witherington, Corinne Bouchoux, docteure en histoire, sénatrice (groupe écologique) du Maine-et-Loire, puis Claudine Lepage, sénatrice (groupe socialiste) représentant les Français établis hors de France et enfin Corinna Von List, docteure en histoire à l’Institut historique allemand de Paris.

     La Résistance des femmes au risque de la Déportation fut un moment d’émotion avec les témoignages de Marie-José Chombart de Lauwe, présidente de la Fondation pour la mémoire de la Déportation et de Jacqueline Fleury, présidente honoraire de l’Association nationale des déportées et internées de la Résistance.

     La troisième table ronde traitait de La vie après la Résistance et L’engagement au service de la cité.

     Présidée par Rose-Marie Antoine, directrice  générale de l’ONAC, Christine Bard, professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers, parla « Des oubliées de l’histoire ».

       Puis Des résistantes en politique, fut le sujet abordé par Sabrina Tricaud, docteure en histoire, chercheuse associée à Sciences po.

         Enfin, la présentation par des sénateurs et sénatrices de la délégation aux droits des femmes, de l’action au Sénat de sénatrices issues de la Résistance fut l’occasion de sortir de l’anonymat plusieurs femmes engagées dans la Résistance :

Hélène Édeline

     présentée par Laurence Cohen (groupe communiste républicain et citoyen, Val-de-Marne).

Françoise Seligmann

     présentée par Christiane Demontès (groupe socialiste, Rhône).

Nicole de Hauteclocque

    présentée par Alain Gournac (groupe UMP, Yvelines)

Brigitte Gros

     présentée par Françoise Laborde (Rassemblement démocratique et social européen, Haute-Garonne).

 Joëlle Garriaud-Maylan (groupe UMP) présenta « Marthe Simard, première femme dans une assemblée parlementaire française ».

  Deux témoignages d’engagements associatifs par Marie-José Chombard de Lauwe « Toute une vie de Résistance » et par Jacqueline Fleury « Faire vivre la mémoire de la Résistance et de la Déportation » terminèrent ces discussions.

         L’intervention de Madame Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports clôturait ce colloque.

Charles SANCET

horizontal rule

 Bullets Accueil

Bullets Ret AG 2015