Bullets Retour

horizontal rule

France BLOCH-SÉRAZIN. Une femme en Résistance (1913-1943)

                                                                       Alain QUELLA-VILLÉGER, historien (1)

 *******

Ce livre passionnant, très documenté, rend hommage à une jeune résistante guillotinée à l’âge de trente ans en Allemagne. Il est préfacé par Marie-Josée CHOMBART-de-LAUWE qui en 1942 était elle aussi emprisonnée à la Santé.

France BLOCH est née à Paris le 21 février 1913. Elle est la fille de l’écrivain Jean-Richard BLOCH et de Marguerite HERTZOG sœur du romancier André MAUROIS.

       Après de brillantes études, elle est licenciée de chimie à Poitiers et entre en 1934 au laboratoire du professeur Georges URBAIN à l’École Nationale supérieure de Chimie à Paris.

France adhère au Parti communiste en 1937 dans le 14e arrondissement. Elle soutient les Républicains Espagnols. Le 13 mai 1939 elle se marie avec Frédéric SÉRAZIN, militant communiste. Ils auront une fille née le 28 janvier 1940.

Le régime de Vichy va exclure France BLOCH-SÉRAZIN de son laboratoire en tant que juive et communiste

 .Elle ne renonce pas et participe aux premiers groupes de résistance communiste des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) dirigés par Raymond LOSSERAND, futur commandant des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI). France est en liaison avec le colonel DUMONT de l’Organisation Spéciale (O.S.) et fabrique des explosifs qui seront utilisés lors de divers attentats par les Brigades de la Jeunesse du colonel FABIEN.

Suite aux procès du Palais Bourbon (2) et de la Maison de la Chimie (3), France est arrêtée par la police française avec 68 autres camarades le 16 mai 1942. Quelques jours avant elle avait rendu visite à Frédo son mari, interné au camp de Voves (Eure-et-Loir).

Après son arrestation, elle est interrogée et torturée durant quatre mois à la prison de la Santé à Paris. Près de sa cellule se trouve une autre résistante, Marie-Josée CHOMBART-de-LAUWE.

France est condamnée à la peine de mort par le Tribunal militaire allemand le 30 septembre 1942 avec 17 autres inculpés qui seront immédiatement exécutés.

Elle échappe à la mort (les femmes ne sont pas fusillées) et sera déportée le 10 décembre 1942 en Allemagne. France BLOCH-SÉRAZIN est guillotinée à Hambourg le 12 février 1943 dans la cour de la maison d’arrêt.

 

 

(1)         Editions des Femmes, Antoinette Foulque, 2019

(2)                Le procès du Palais Bourbon est le procès mené en mars 1942 contre 7 combattants des Bataillons de la Jeunesse, groupes de jeunes résistants communistes menant la lutte armée contre l’Occupant. Ils seront fusillés au Mont Valérien.

(3)                Le procès de la Maison de la Chimie se tient du 7 au 14 avril 1942 devant une Cour martiale composée d’occupants allemands siégeant à la Maison de la Chimie à Paris. Il juge 27 résistants français des Bataillons de la Jeunesse et de l’Organisation spéciale (O.S.).

horizontal rule

Bullets Retour