LE  RESISTANT du RHONE

                                                          Numéro spécial - octobre 2011

Association nationale des Anciens combattants et Ami(e)s de la Résistance (ANACR)

BulletsDevoir de Mémoire

_____________________________________________________________________________

Lyon Capitale de la Résistance refuse que des nostalgiques fassent l’apologie du maréchal félon Philippe Pétain qui a assassiné la République, pactisé avec l’ennemi, fait arrêter , déporter , fusiller, des hommes, de femmes, des enfants pour fait de Résistance  ou pour raison « raciale ».

Ce même Pétain, chef d’un Etat français au service de l’Allemagne hitlérienne, condamné, à mort, frappé d’indignité nationale, de confiscation de ses biens et de la perte de tous ses titres et grades ne peut et ne doit pas être honoré .

C’est ce que veulent pourtant faire des nostalgiques ou l’on retrouve des gens d’extrême droite français dont des conseillers régionaux, d’anciens S.S. belges ou phalangistes espagnols…et autres négationnistes.

L’entreprise gestionnaire du pavillon du Parc de la Tête d’or prend une lourde responsabilité devant l’ensemble de la population, des démocrates, des résistants, des antifascistes en acceptant dans ses murs une telle manifestation.

Il faut que le Préfet, représentant l’Etat, prenne toutes dispositions pour que cette initiative scandaleuse et insultante pour toutes les victimes de l’occupation nazie et des collaborateurs du régime présidé par Pétain ne puisse se tenir.

_________________________________________________________________________________

Texte  adressé au Progrès par l’ANACR et l’ARAC  (le 10 octobre 2011)

 

INDIGNATION !!!

A notre grand regret, le Progrès de Lyon, dans ses pages du vendredi 7 octobre, a accordé une large place à une manifestation prévue le 15 Octobre prochain au cœur du Parc de la Tête d'Or par les nostalgiques de Pétain.
Devant cette publication nous ne pouvons rester insensibles.

Quoi que la ville de Lyon se dise juridiquement  impuissante à empêcher cette infamie, nous ne pouvons accepter que le sinistre Pétain condamné à la peine de mort pour haute trahison avec l'ennemi nazi, responsable de centaine de milliers de morts et de déportés et, qui pendant la guerre de 14-18 participa aux  " fusillés pour l'exemple" soit ainsi honoré par des groupes fascisants.
Lorsque les nazis occupèrent la zone libre, le Progrès avec honneur, se saborda montrant ainsi son hostilité à l'occupant, là encore par sa passivité Pétain se coucha devant l'ennemi.
    Espérant que vous publierez notre indignation.

Comité Départemental  ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Amis de la Résistance)

Comité Départemental ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants)
 

BulletsDevoir de Mémoire

______________________________________________________________________________

   LA LETTRE DE L’ANACR AU PREFET DU RHONE

_______________________________________________________________________________________

                                                                                                          Lyon le mercredi 12 octobre 2011 

Monsieur le Préfet

Samedi 15 octobre, doit se dérouler au Pavillon du Parc de la Tête d’Or un colloque organisé par l’Œuvre  français avec un banquet «  d’hommage » à Philippe Pétain, chef de l’état français collaborationniste de Vichy. 

Parmi les participants annoncés on retrouve des personnages promouvant des idées xénophobes, racistes et des individus faisant l’apologie  de la collaboration ou des nostalgiques du phalangisme espagnol ou du nazisme allemand.

Certains des participants annoncés ont on été  condamnés pour des fait de négationnisme ou d’antisémitisme.

Notre Association porteuse des valeurs de la Résistance  et de la République  est indignée que puisse se tenir à Lyon, Capitale de la Résistance, une manifestation glorifiant celui qui fut à la tête d’un gouvernement qui liquida la République, fit arrêter, déporter, condamner à mort des patriotes, des  hommes, des femmes des enfants.

Qui instaura sur notre sol les lois « anti-juives »  et fut pourvoyeur des convois vers les camps.  

Nous sommes soucieux de la liberté d’expression, mais peut-on parler de cette liberté pour les organisateurs et participant à une telle manifestation.

Les manifestations visant à promouvoir la haine, la xénophobie, ne peuvent être acceptées, ni même tolérées.

Nous vous demandons, qu’en tant que Représentant des autorités de la République, et donc garant de l’ordre public, vous usiez de vos pouvoirs de police pour faire interdire une telle manifestation.

En le faisant, vous honoreriez la République, et rendrez hommage aux victimes dont les organisateurs de cette manifestation voudraient glorifier les bourreaux. 

Nous espérons que notre démarche retiendra toute votre attention.

Dans l’attente recevez, Monsieur le Préfet, nos salutations distinguées.

 

Roger Gaget

Coprésident du comité du Rhône

de l’ANACR

BulletsDevoir de Mémoire

_____________________________________________________________________________