BulletsRetour

horizontal rule

Commémoration du 25 août 1944

(Mardi 27 août 2013 au siège de la Poste).

********

Mise en place de la Cérémonie

Ce matin à 11h30, eut lieu, au siège de la Poste, la commémoration de La Libération de Paris.

Une cinquantaine de personnes étaient présentes dont une délégation de Libération nationale PTT, emmenée par Michel DELUGIN, Louisette BLANCHON, Emile DUPUY, notre porte-drapeau Michel CHASSAGNE et moi-même André GOUJON.

Nos camarades de l'ACVG PTT (Anciens Combattants et Victimes de Guerre) étaient là.

 

Les portes drapeaux et la musique sont en place, la cérémonie peut commencer.

 

Ouverture de la Cérémonie

 

Intervention

 

 

La cérémonie était dirigée par Jacques LEMAIRE, Directeur du secrétariat général et présidée par M Georges LEFEBVRE, délégué général du groupe, représentant M Philippe WAHL, nouveau PDG du groupe La Poste.

M Georges LEFEBVRE prononce une courte allocution soulignant le rôle des postiers dans la Résistance.

 

 

Dépôt des Gerbes

Claude QUINQUIS, qui représente la Fédération nationale des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications CGT, a déposé la première gerbe .C’est une reconnaissance du rôle très important des syndicalistes dans la lutte contre l’occupant et le régime de Vichy.

N’oublions pas que le Conseil National de la Résistance créé le 27 mai 1943 sous la présidence de Jean Moulin comprenait aux côtés des mouvements de la Résistance et des partis politiques Résistants, les deux syndicats Résistants, la CGT et la CFTC. La grève insurrectionnelle d’août 1944 était dirigée par deux syndicalistes de la CGT, Emmanuel Fleury et Fernand Piccot et à la tête du Comité de Libération Parisien (CPL) il y avait André Tollet, lui aussi dirigeant de la CGT de Paris.

 

La deuxième gerbe a été déposée pour FO par le secrétaire général de la section Télécom.

Nb : Cette organisation n'existait pas à cette époque , mais ses sympathisants constituaient une part importante de la CGT à la tendance JOUHAUX, qui a fourni elle aussi de nombreux résistants.

Grand moment d'émotion, quand Louisette BLANCHON a déposé la troisième gerbe pour Libération nationale PTT, notre camarade et président d'honneur, Jean BLANCHON, étant hospitalisé depuis prés de sis mois, avec une perte totale d'autonomie.

 

Le présidentt de l'ACVG-PTT a procédé au dépôt de la quatrième gerbe.

 

Le représentant de la Poste  Georges LEFEVRE a déposé la cinquième et dernière gerbe.

 

Hommage aux Morts

 "Aux morts" et les drapeaux s'inclinent.

L'assistance observe une minute de silence pour honorer la mémoire des morts..

 

Marseillaise

Après les sonneries d'usage, la marseillaise clôt cette cérémonie.

 

 

 

La Marseillaise

La Marseillaise est un chant guerrier de la Révolution française, adopté depuis lors comme hymne national par la République française.

Écrite par Rouget de Lisle en 1792 pour l'armée du Rhin suite à la déclaration de guerre de la France à l'Autriche, ses paroles consistent essentiellement en une exhortation au combat contre les « hordes ennemies », pour la victoire et le salut de la Patrie. Elle a été adoptée comme hymne national français le 14 juillet 1795.

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise pour la première fois à l'hôtel de ville de Strasbourg.
 

Remerciements

 

Les personnalités remercient les portes drapeaux  et les représentants des diverses associations., à la fin de la cérémonie.

 

 

Fin de la cérémonie

 

À l’issue de la cérémonie, plusieurs participants se sont regroupés autour de la plaque commémorative "À la mémoire des postières et des postiers résistants et déportés morts pour la France " .

   Compte-rendu effectué par André GOUJON

BulletsRetour

horizontal rule