Commémoration du 25 août 1944 - 2010

Retour AG 2012

Remonter

horizontal rule

Commémoration du 25 août 1944

(le 25 août 2010 au siège de la Poste).

 

Mise en place de la Cérémonie

De nombreux camarades de Libération Nationale PTT nous ont honoré de leur présence.

 

Nos camarades de l'ACVG PTT (Anciens Combattants et Victimes de Guerre) étaient là.

 

Les portes drapeaux et la musique sont en place, la cérémonie peut commencer.

Jean-Marc VACHER était le porte drapeau de Libé PTT.

 

 

Ouverture de la Cérémonie

 

Intervention

 

 

Dans son intervention, le Directeur général Monsieur LEFEBVRE représentant le président Jean-Paul BAILLY, évoque la Libération de Paris le 25 août 1944, par la division Leclerc et les FFI de Roll-Tanguy. Il rappelle aussi,  le rôle important et la participation des postiers dans la grève insurrectionnelle, pour la Libération de Paris.

Dépôt des Gerbes

Dépôt de la première et deuxième gerbe :

 

La première gerbe de Libération Nationale PTT a été déposée par notre camarade Michel CHASSAGNE, fils de fusillé. Nous sommes heureux de saluer son retour parmi nous après quelques ennuis de santé.

Nos camarades de l'ACVG PTT ont déposé la deuxième gerbe.

Dépôt de la troisième et quatrième  gerbe :

 

Claude QUINQUIS, qui représente la Fédération nationale des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications CGT, a déposé la troisième gerbe.

Le représentant de la Poste a déposé la quatrième et dernière gerbe.

Hommage aux Morts

La musique interprète la sonnerie "Aux morts" et les drapeaux s'inclinent.

Minute de silence

 

L'assistance observe une minute de silence pour honorer la mémoire des morts.

Marseillaise

Après les sonneries d'usage, l'excellente formation musicale nous interprète une vibrante marseillaise.

La participation de la musique et les drapeaux des deux associations, L'ACVG PTT et Libération Nationale PTT donnaient à cette cérémonie un caractère solennel.

 

 

La Marseillaise

La Marseillaise est un chant guerrier de la Révolution française, adopté depuis lors comme hymne national par la République française.

Écrite par Rouget de Lisle en 1792 pour l'armée du Rhin suite à la déclaration de guerre de la France à l'Autriche, ses paroles consistent essentiellement en une exhortation au combat contre les « hordes ennemies », pour la victoire et le salut de la Patrie. Elle a été adoptée comme hymne national français le 14 juillet 1795.

Rouget de Lisle chantant la Marseillaise pour la première fois à l'hôtel de ville de Strasbourg.
Remerciements

 

Les personnalités remercient les portes drapeaux et les musiciens à la fin de la cérémonie.

 

 

Fin de la cérémonie

 

À l’issue de la cérémonie, plusieurs participants se sont regroupés autour de la plaque commémorative "À la mémoire des postières et des postiers résistants et déportés morts pour la France " derrière les drapeaux des deux associations.

Un sympathique buffet était offert par la poste aux participants.

Retour AG 2012

horizontal rule