JNR 27 MAI 2017 PARIS

Accueil

horizontal rule

27 MAI 2017 : JOURNÉE  NATIONALE  DE  LA  RESISTANCE

POUR  PERPÉTUER  ET  DÉFENDRE  LES  VALEURS  DE  LA  RESISTANCE

 **********

LE 27 mai 2017 Journée Nationale de la Résistance, journée officielle depuis 2013 suite au décret du Président de la République de l’époque, Monsieur François HOLLANDE, c’est l’aboutissement après de nombreuses années de luttes et d’interventions de l’ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance) afin que cette journée soit officiellement commémorée sur tout le territoire français et soit portée dans le calendrier des commémorations officielles de la République.

Le 27 mai 1943 a vu la naissance du CNR (Conseil Nationale de la Résistance) sous la présidence de Jean MOULIN, représentant du général de GAULLE dans la France occupée ou dans la clandestinité la plus totale, au milieu de mille dangers et devant affronter de multiples obstacles. Notamment la diversité des mouvements, des réseaux, tenir compte de la diversité politique, d’opinions, cela allait des communistes jusqu'à la droite modérée. Jean  MOULIN dut surmonter toutes ces difficultés et dû faire preuve d’autorité pour vaincre les oppositions de certains, pour unifier cette résistance avec toutes ses composantes. Avant le 27 mai 1943, il y avait des résistances, après ce fut la RESISTANCE.

 

 

Dans l’engagement du Comité d’organisation de faire tous les ans une rotation des différents arrondissements de la capitale pour commémorer la Journée Nationale de la Résistance, l’année dernière ce fut dans le 19ème arrondissement que s’est déroulée cette cérémonie du 27 mai, cette année c’est la mairie du 5ème arrondissement qui eut l’honneur d’organiser la commémoration du 27 mai. Etaient présents, outre Madame la Maire du 5ème arrondissement, Madame l’adjointe au Maire représentant Madame Anne HIDALGO, Maire de Paris, les élus et les représentants d’associations d’anciens combattants, résistants et victimes de guerre, 8 porte-drapeaux dont un représentant des combattants républicains espagnols. Etaient également présents des personnalités représentants les services officiels et des administrations de notre pays. Après la sonnerie aux morts, Madame la Maire du 5ème arrondissement prononça une allocution. Dans ce discours, elle remercia les organisateurs et son équipe pour la réussite de cette journée  ainsi que les participants présents. Madame le Maire rappela la raison de cette journée en mettant en garde contre les résurgences du passé en lien avec l’actualité d’aujourd’hui.

La deuxième allocution fut  prononcée  par le représentant du Comité Parisien  de la Libération en son nom et celui des 92 associations  organisations et institutions culturelles et mémorielles  organisatrices de la journée Nationale de la Résistance à Paris. Après les remerciements d’usages des personnalités présentes   de l’aide apportée par la municipalité du 5ème arrondissement de Paris  de l’importance que prend cette journée  dans le calendrier de la république  mais aussi par le pavoisement de tous les édifices publics de notre pays  engagé en 2016 par la RATP  par le pavoisement des bus. Il souligna les initiatives prises dans différents endroits de Paris pour commémorer cette journée avec une exposition dans le hall de la mairie du 5ème consacré à Jean MOULIN et son action dans la résistance et dans d’autres endroits de Paris. Il rappela l’historique de la Résistance dans la Capitale. A l’issue de ces deux allocutions un dépôt de gerbes fut effectué au pied du monument aux morts du 5ème arrondissement de Paris La Marseillaise et Le Chant des Partisans clôtura cette cérémonie. Dans le hall de la mairie des poèmes de Jacques PREVERT furent dispensés avec talent par une artiste. Un vin d’honneur fut offert par la mairie. Michel CHASSAGNE représenta « LIBERATION NATIONALE PTT » Patrice LIGONIERE était le porte-drapeau.

 

 

L’après-midi à 16 heures dans la continuité des cérémonies du 27 mai s’est déroulé une cérémonie au 48 rue du FOUR dans le 6ème arrondissement immeuble où s’est déroulé la réunion constitutive du CNR avec l’unanimité des participants représentants les mouvements, les partis politiques, les syndicats  impliqués dans la Résistance. Michel CHASSAGNE était notre porte-drapeau

La journée s’est terminée à l’Arc de Triomphe sur la tombe du soldat inconnu.

                     

                                                                           Patrice Ligonière

horizontal rule

Accueil