BulletsAutres Editos

horizontal rule

Assassins, barbares … et terroristes !

Les dramatiques évènements du 13 novembre 2015 nous bouleversent. Tuer aveuglement des civils, jeunes pour la plupart, au nom de quelle idéologie sommes-nous confrontés ? Oui bien sûr, nous devons faire face, oui bien sûr nous devons lutter contre ce terrorisme international qui se développe depuis quelques années. Notre association réaffirme aujourd’hui comme hier nos valeurs de fraternité, d’humanisme et de solidarité. Nous luttons contre le racisme, l’antisémitisme et toutes formes de discriminations. Ces valeurs pour lesquelles les Résistant(e)s ont lutté nous guident aujourd’hui pour œuvrer vers un monde de paix et de prospérité.

Notre tâche est aussi d’approfondir le travail de mémoire, d’éducation et d’explication pour que la méconnaissance parfois de l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale, ne se traduise par des incompréhensions. Depuis ces tragiques crimes, le mot de terroriste est souvent employé par les médias, par des hommes politiques. Ces terroristes-là sont des assassins qui abattent froidement des civils, des innocents.

Paul Eluard, écrivit en 1944 ce poème « L’Aube dissout les monstres » :

          Ils ignoraient

         Que la beauté de l’homme est plus grande que l’homme

         ………………………………………………………………………………..…

         Ils vivaient pour mourir, ils étaient inutiles.

 

Ceux que les nazis et le régime dit de « Vichy » traitaient de terroristes étaient des patriotes, qui se battaient contre le nazisme pour libérer notre pays de l’Occupant. Pierre Georges, le colonel Fabien, qui abattit un officier allemand au métro Barbés, Madeleine Riffaud qui dans Paris occupé tua elle aussi un officier, étaient-ils des terroristes ? Les Résistants des Glières, les « 23 » de l’Affiche Rouge et les maquisards qui combattaient sur le sol national étaient-ils eux-aussi des terroristes ? Certainement pas !

Ils étaient et sont toujours l’honneur de la France. Ne les oublions pas.

 

Charles Sancet

Secrétaire général