BulletsAutres Editos

horizontal rule

« Plus jamais »

************

Ces mots gravés sur la stèle érigée à Dachau nous ramènent à l’Histoire !

Il y a soixante-dix ans, les camps de la mort étaient libérés. Le monde découvrait l’abomination de l’univers concentrationnaire et la monstrueuse idéologie nazie !

Il y a soixante-dix ans, la bête immonde rendait l’âme, l’Allemagne hitlérienne capitulait sans conditions le 8 mai 1945 !

L’urgence du devoir de témoigner fut pour les survivants, pour tous les combattants, une obligation vitale afin que les générations suivantes n’aient pas à connaitre à nouveau de tels fléaux. Primo Levi Si c’est un homme ») à son retour de déportation lançait en 1947 « N’oubliez pas que cela fut, non ne l’oubliez pas ».

En 2015, l’Histoire nous rattrape, la liberté d’expression, la démocratie sont à nouveau la cible des extrémistes. Le devenir de notre société serait-il si précaire ? Et pourtant, il y a 70 ans, dès la fin de la guerre, même avant la capitulation du Japon le 2 septembre 1945, cinquante Etats signent à San Francisco le 26 juin 1945 le Préambule de la Chartre des Nations Unies qui va énoncer les principes fondamentaux régissant les relations internationales. Il entre en vigueur le 25 octobre 1945. La création de l’Organisation des Nations Unies (ONU) va suivre et sera chargée de mettre en oeuvre les principes et les dispositions contenues dans la Chartre. Aujourd’hui 193 pays siègent à l’ONU.

Cependant, rien n’est jamais acquis. Les flambées de violences au Moyen Orient, la guerre en Ukraine mettent en évidence l’absolue nécessité de ne pas relâcher les efforts de paix.

En ce 70e anniversaire de la Charte des Nations Unies, restons confiants et espérons en l’avenir d’un monde de paix, plus solidaire et plus fraternel. Cela rejoint notre combat au quotidien contre les exclusions, le racisme sous toutes ses formes, l’antisémitisme, la xénophobie. Notre association tient toute sa place dans cette actualité. Mais nous avons aussi besoin des forces potentielles que représente l’adhésion des nombreux sympathisants qui nous font l’honneur de leur présence dans nos diverses initiatives. Il vous appartient chers amis adhérents, de les convaincre pour qu’ils rejoignent « Libération Nationale PTT – ANACR ».

Charles Sancet

Secrétaire général

horizontal rule

BulletsAutres Editos