Edito                                     2ème Trimestre 2010

 Retour

Une jeunesse à l’écoute

 Plusieurs de nos camarades résistants témoignent régulièrement devant des lycéens et des collégiens.  Suzanne Auribault-Gatellier, membre de nôtre Conseil d’administration, se déplace même en Allemagne où elle parle à des jeunes de ses actes de résistance et des atrocités du camp de concentration de Ravensbrùck où elle a été déportée.

L’écoute exceptionnelle de ces jeunes (Allemands et Français), leurs questions pertinentes, bref, l’intérêt qu’ils portent à ces contacts, sont , pour nos camarades résistants, un vrai bol d’air pur.

Récemment un professeur déclarait dans un journal « les rencontres avec les résistants et les déportés sont les plus belles de ma vie de professeur. Je n’imaginais pas qu‘elles puissent être si fortes et qu’elles aient un tel impact sur les élèves ».

 Voilà qui paye, très largement, la fatigue physique occasionnée par ces échanges dont la durée dépasse parfois deux heures.

Voilà qui montre que la résistance reste un sujet d’actualité et, que selon la formule de Pierre Sudreau, résistant déporté à Buchenwald et ancien ministre du général de Gaulle « son histoire va jusqu’au fond de l’avenir »

Michel DELUGIN

Retour