Bullets Retour  

horizontal rule

Il y a 30 ans, le 20 décembre 1990, Jean ABBADIE, président

de « Libération Nationale PTT–ANACR » nous quittait

*******

Né le 25 octobre 1914 à Mornac-sur-Seudre (Charente-Inférieure aujourd’hui Charente-Maritime), il entre aux PTT en 1935 comme surnuméraire (grade à cette époque) aux ambulants de Paris-gare-du-Nord. Il est ensuite muté en 1936 à la Recette principale de Paris. Mobilisé en 1939, il reprend son travail en août 1940. Il va très vite s’engager dans la Résistance avec notamment les premiers Résistants des PTT, Emmanuel FLEURY, Marie COUETTE.

Il retrouve à la Recette-principale de Paris, Jean LLOUBES militant comme lui de la CGT Unitaire qui sera arrêté puis déporté. Ils vont être avec d’autres militants les organisateurs des Comités populaires susceptibles de remplacer les syndicats (CGT et CFTC) dissous par Pétain. La situation des résistants PTT est claire : continuer la lutte contre l’occupant, organiser le ravitaillement et surtout se structurer.

 Dans l’organisation de ce premier mouvement des PTT, il fallait s’entourer de nouveaux camarades pour le renforcer, éditer tracts, journaux clandestins, rechercher un local, cacher la machine à écrire, les stencils etc…

 Parallèlement il fallait assurer les sabotages (lignes téléphoniques), les écoutes, le détournement des courriers de la Kommandatur. Jean ABBADIE dans cette organisation est responsable de secteur puis il remplacera Camille TREBOSC lorsque celui-ci sera arrêté puis déporté.

 Avec Emmanuel FLEURY, il aura des contacts avec l’autre mouvement de résistance « Etat-major PTT » qui deviendra en 1944 « Résistance PTT ». Dans la préparation de la grève insurrectionnelle d’août 1944, il jouera un rôle important.

 Jean ABBADIE est décoré de la Croix de guerre au titre de la Résistance. Il est titulaire de la Carte de Combattant Volontaire de la Résistance. Il part en retraite en 1975 après avoir été durant de très longues années le Secrétaire général du Syndicat CGT des Postaux de Paris.

En mars 1970, Emmanuel FLEURY, président de « Libération Nationale PTT-ANACR » décède (voir notre bulletin du 2ème trimestre 2020). Jean ABBADIE, vice-président depuis 1962 va lui succéder et durant près de vingt ans, jusqu’à son décès en 1990, sera le président de notre association. En 1991, Camille TREBOSC sera élu à cette responsabilité.

En souvenir de Jean ABBADIE, voici un extrait de l’éditorial du bulletin d’avril 1985, qu’il avait rédigé lors du 40e anniversaire de la capitulation du IIIe Reich et qu’il avait intitulé « L’Histoire et l’actualité » :

« Le 8 mai 1945, la victoire sur le nazisme mettait fin à un conflit sans précédent dans l’histoire de l’humanité. À juste titre, le 40e anniversaire la célèbrera avec éclat. C’est que par sa barbarie, ses enjeux, la guerre contre Hitler décidait du sort des peuples du monde. Un peuple de seigneurs, imprégné d’une idéologie de supériorité sur tous les autres, allait-il réduire les peuples à l’esclavage le plus absolu, le plus dégradant. Aux termes d’une guerre sans merci, ce rêve insensé était anéanti. Nous le devons, et le 40e anniversaire en sera l’hommage, aux immenses sacrifices des Alliés, Anglais, Soviétiques, Américains, aux Forces françaises libres, à la Résistance. Quarante ans ont passé, mais les faits doivent rester gravés dans la mémoire collective. En avril 1945, le retour des rescapés des camps de concentration hitlériens révélait aux yeux du monde l’ignominie de la barbarie nazie ».

 

Et la conclusion de son éditorial écrit en 1985 est –hélas- aujourd’hui en 2020, d’une terrible actualité.

« Nous vivons la renaissance des thèmes de l’idéologie nazie, raciste et xénophobe. L’exemple pourtant de ce que fut sa concrétisation, dans les tortures, les exécutions, les camps, devrait l’avoir enseveli dans la réprobation unanime. Mais des campagnes obstinées et insidieuses, les falsifications historiques, la banalisation du fascisme ont dans une période de crise nourri la résurgence des vieux démons ».

                                                                                                                                                                                                                   Charles Sancet

 

horizontal rule

Bullets Retour