Bullets Retour

horizontal rule

1936 – 2016 : il y a 80 ans … l’Espagne !

********

De juillet 1936 à avril 1939, le gouvernement républicain espagnol du Frente Popular, élu démocratiquement en 1936, va faire face à une insurrection militaire et nationaliste commandée par le général Francisco Franco. Ce dernier va bénéficier d’une aide importante d’Hitler et de Mussolini. La guerre civile espagnole sera les prémices de la Seconde Guerre mondiale.

Malgré l’apport des Brigades Internationales (35 000 hommes de 50 nations) la défaite des républicains va voir s’installer le régime dictatorial de Franco qui durera jusqu’à sa mort en 1975. Epuration, assassinats (plus de 35 000 exécutions) et répression politique ont marqué le franquisme. L’exode (la Retirada) va conduire près de 500 000 Espagnols à traverser les Pyrénées fin janvier et en février 1939. Des camps seront ouverts sur notre territoire et dans ceux des Pyrénées-Orientales on compte plus de 260 000 Espagnols. D’après certaines sources historiques, 15 000 Républicains espagnols et membres de leur famille mourront dans ces camps de la honte.

 

 

De plus, ils seront victimes de la vindicte non seulement de l’extrême-droite fasciste mais aussi d’une certaine droite ultra-conservatrice. C’est en termes ignobles que la presse de droite collaborationniste de cette période fustige l’arrivée de ces populations. Ainsi l’Action Française, mouvement politique royaliste et nationaliste, héritier des idées de Charles Maurras, écrit en février 1939 : « Une propagande machiavélique essaye de nous faire prendre en pitié des fuyards, des déserteurs et des assassins, elle spécule sur le droit d’asile … La France réelle ne veut pas servir de dépotoir … ».

Aujourd’hui, à la veille du scrutin présidentiel de 2017, nous constatons une certaine similitude dans les propos de l’extrême-droite de 1939 contre nos camarades espagnols avec les diatribes prononcées ces derniers temps par Marine Le Pen dont la présence au second tour, si l’on en croit les sondages, est très probable. Le 10 novembre 2015 elle disait dans « La Voix de Nord » de proposer « d’éradiquer toute immigration bactérienne » car selon elle « les hôpitaux font face à la présence alarmante de maladies contagieuses non européennes, liées à l’afflux migratoire … Nous refusons cette mise en danger de la santé de nos compatriotes ». Le 2 octobre de la même année à Calais, où elle a consacré son discours sur l’immigration, le message affiché derrière elle dans la salle était clair : « Maintenant l’avenir est entre vos mains, ce sera la vague Bleu Marine ou les vagues des migrants ». Sans commentaire !!...

Cet article sur la guerre d’Espagne et sur l’exode de milliers de Républicains espagnols ne serait pas complet si nous ne parlions pas de leur engagement (hommes et femmes) dans la Résistance Française. Ils combattirent dans les maquis et firent partie de divers réseaux pour combattre le nazisme et le régime de collaboration de Pétain. Nombreux furent ceux qui périrent face à l’armée nazie et dans les camps de concentration. N’oublions pas cette page d’histoire.

                                                                                                                                 Charles Sancet

Bullets Ouvrages "Guerre d'Espagne

Bullets Bon de commande des ouvrages