Retour BulletsGrandes dates

Bullets Ag 2011

horizontal rule

Congrès National de l’ANACR

 

     Le Déroulement  du Congrès

Lieu

Le Théâtre municipal Ducourneau d’Agen, Place du Dr. Esquirol. S’y tiendront les séances plénières et la réunion de la commission d’Orientation.

Les travaux de la commission Transmission de la mémoire se tiendront dans une salle de l’Hôtel-de-ville d’Agen.

Le congrès de l'Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance s'est tenu à Agen du 22 au 24 octobre 2010 au théâtre municipal Ducourneau. Séances plénières, réunion de la commission d’Orientation et travaux de la commission Transmission de la mémoire ont été au programme de ces trois jours au cours desquels de nombreuses délégations venant de toute la France ont participé.

 

Vendredi 22 octobre :

Vendredi matin :

  9 h – 13 h 30 :

       Accueil des délégués au théâtre d’Agen

 

     Délégation de Libération Nationale PTT

Notre délégation  était composée de:

Charles SANCET, Edith DAUBRICOURT, Claude BERDUCAT, Jean MANANE, Hélène LAFFAIT, Michel CHASSAGNE,  Jean-Marc VACHER

On remarque aussi sur les photos, la présence de:

Louis CARDIN, membre de notre CA, délégué du Comité ANACR d'Ile et Vilaine.

Plusieurs de nos camarades n'ont pas pu assister au congrès d'Agen:

Jean BLANCHON Président de Libé PTT et sa femme Louisette, pour raison de santé.

MIchel DELUGIN  Secrétaire général de Libé PTT,  pour raison de santé.

Colette PALLARES Membre du bureau, pour raison personnelle grave.

 

12 h – 13h 30 :

     Repas au Stadium

 

Vendredi après-midi :

13H30 :

     Hommage aux disparus

 

 
13h45 :

     Chorale « Les Chants de la Garonne »

La chorale interprète le Chant des Partisans

 
Le Chant des Partisans - Philippe Léotard
envoyé par LeChacal289.

 
     Ouverture des travaux par le Président de l’ANACR
        Formation du bureau du Congrès

        Désignation des Présidences des Commissions

Le congrès de l'Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance s'est tenu à Agen du 22 au 24 octobre 2010 au théâtre municipal Ducourneau. Séances plénières, réunion de la commission d’Orientation et travaux de la commission Transmission de la mémoire ont été au programme de ces trois jours au cours desquels de nombreuses délégations venant de toute la France ont participé.

 

      Salutations de Bienvenue par M. Jean DIONIS, Député-Maire d’Agen

Un honneur pour Agen

Intervention Jean DIONIS

BulletsIntervention Jean DIONIS

22/10/2010 - Intervention de Jean Dionis lors du Congrès de l'Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance au théâtre Ducourneau

   Salutations de :

  M. le Président du Conseil général Pierre CAMANI

  M. lePrésident départemental de l’ANACR

  M. le Préfet

  M. les  Représentants de l’UFA et de la FNDIR

 

L'ouverture du congrès n'a pas manqué de mobiliser les attentions autour des propos reconnaissants et chaleureux des élus de la ville, du département et de la région qui ont tous souligné l'honneur qui leur était fait d'accueillir notre rassemblement national sur leur terre de Résistance.

Plus dense, l'intervention de Robert CREANGE pour l'UFAC et la FNDIRP a fait rentrer les congressistes dans le vif des sujets qui les préoccupent. La mémoire et l'histoire, le respect dû aux combattants disparus ou survivants, l'exigence de vérité parfois mise à mal avec la disparition des derniers acteurs et témoins directs, toutes les thématiques qui traversent les activités de notre association ont été évoquées.

 

15 h 15 :

     Lecture du rapport du Bureau national,

Pour ce qui est du rapport du bureau national sortant, chacun peut revenir sur le texte intégral publié dans le numéro de septembre-octobre du journal de la Résistance. Jacques VARIN en a fait une présentation remarquable à des congressistes mobilisés sur les perspectives d'action qu'il dessine et qui se retrouveront dans les résolutions adoptées par le congrès.     
 

Long Résumé illustré du Rapport du Bureau national
Bullets Rapport du Bureau national

 

16 h 35 :

     Intervention au nom du Secrétariat d’Etat,

     Les combats de l'ANACR pour la mémoire et pour faire vivre les idéaux de la Résistance sont toujours d'actualité. 

     A elle seule, l'absence du secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, ni représenté, ni excusé, et qui n'a même pas daigné répondre à l'invitation de l'ANACR, (comportement identique avec la FNACA il y a quelques semaines) fait mesurer l'ampleur et la nécessité de l'action que nous devons poursuivre, infatigablement.

 

17 h 15 :

     Clôture, La Marseillaise,

Des camarades de Libé au balcon

La chorale interprète la Marseillaise

 

17 h 30 :

     Départ à la cérémonie du Souvenir,

Notre porte drapeau se prépare

On attend les personnalités à la cérémonie patriotique

( Edith de dos) vendredi soir

 

18 h 00 :

Cérémonie patriotique au Monument de la Résistance

Les porte-drapeaux se mettent en place

Jean-Marc VACHER  porte-drapeau de Libération Nationale PTT

 Début de la cérémonie

Le détachement militaire et les porte-drapeaux se mettent au garde-à-vous

Dépôt de gerbe

La gerbe est déposée par M. le Sous-Prefet et Mme Cécile Rol Tanguy 

Remerciements

       Notre porte-drapeau     Jean-Marc VACHER est remercié par les personnalités.

Cécile Rol Tanguy                                          Le président dNACR Louis Cortot 

 

19 h 00 :

    Réception dans la salle des Illustres à l’Hôtel de Ville d'Agen, par M. le Député-maire

 Jean DIONIS, Député-maire d'Agen, a pris part à ce congrès vendredi après-midi et a reçu les participants salle des Illustres de l’Hôtel de Ville dans la soirée.

 

Samedi 23 octobre :

Samedi matin :

9 h -11h 30 :

 Travaux des Commissions (Orientation, Mémoire)

Des délégués de Libé à la réunion de la commission mémoire

 

10 h 30 :

Délégation conduite par la Présidence du Congrès à la Centrale d’Eysses.

Une gerbe à Eysses

L'essentiel pour l'Anacr est d'entretenir la flamme du souvenir pour que nul n'oublie le rôle de la Résistance française dans la libération de la France du joug nazi.

vue centrale d'Eysses

En Lot-et-Garonne, un des lieux les plus symboliques de l'action de ces soldats de l'ombre est le centre de détention d'Eysses.

Une gerbe en hommage aux insurgés sera déposée samedi matin par une délégation conduite par l'Anacr. « Il y a eu Astaffort, Saint-Jean-de-Thurac ou encore Houeillès, égraine Brigitte Moreno, vice-présidente départementale, un des rares villages bombardés dans le département. »

L'ancienne Abbaye bénédictine est trans-formée en maison centrale en 1803

Seconde Guerre mondiale – Mutinerie d'Eysses

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le centre de détention est devenu le lieu de rassemblement le plus important de prisonniers politiques condamnés par le régime de Vichy. En octobre 1943, il reçoit la majeur partie des détenus politiques venant de l'ensemble des prisons de la zone Sud. Les 1 200 détenus politiques s'organisent autour d'un comité issu du Front national, organisation de la Résistance intérieure française, et édite un journal, Le Patriote enchaîné.

Le 3 janvier 1944, 54 prisonniers parviennent à s'évader.

Le 19 février 1944, c'est la mutinerie : 1 200 résistants de toutes nationalités détenus dans ce site se rendent maîtres des lieux dans l'espoir de gagner le maquis du Lot-et-Garonne. Ils font prisonnier le directeur de la centrale, un dénommé Schivo, ainsi que 70 gardiens et membres du personnel. Les Groupe mobile de réserve (GMR) interviennent et après plus de treize heures de lutte, la révolte échoue. Les prisonniers se rendent après avoir obtenu l'assurance du directeur de la centrale qu'il ne serait pas exercé de représailles. Joseph Darnand, secrétaire-général au Maintien de l’ordre de Vichy, se rend sur place et ordonne la tenue d'une cour martiale. Le 23 février, à 6 heures, 12 mutins sont condamnés à mort et fusillés à 11 heures, par un peloton de gardes mobiles.

Le 30 mai 1944, 1 121 prisonniers sont remis à la division SS Das Reich et déportés à Dachau ; 210 y périrent.

Centrale d'Eysses, Cliquez sur le lien ci-dessous Bullets http://www.eysses.fr/

 

12 h – 13h 30 :

     Repas au Stadium

 

  Samedi après-midi :

14h – 17 h :

     Séance plénière :

Introduction aux travaux

Débats

Salutations des Invités du Congrès

Rapport financier

 

    La délégation est montée au balcon premier rang au centre

 

Samedi soir :

18 h :

     Réception au Conseil général.

 

Dimanche 24 octobre :

Dimanche matin :

9 h 15 :

     Ouverture des travaux de la séance de clôture:

 

Rapports des commissions

1) rapporteur de la commission mémoire

Charles SANCET fraichement élu au bureau de l'ANACR, siège à la tribune

       Résolution de la Commission de Transmission de la Mémoire

Bullets Transmission de la Mémoire

 

                  Louis CARDIN              Affaire Alexis CAREL

Bonjour ,

Ce week-end j'étais à Agen au Congrès national de l'ANACR.

Comme au congrès précédent , l'affaire Alexis Carrel se trouve dans la résolution finale adoptée le 24 octobre
 à l'unanimité dont voici un extrait


Résolution de la commission transmission de la mémoire:
Mémoire et histoire: un enjeu essentiel


....

L'ANACR entend combattre l'oubli, la méconnaissance et la négation de ce que fut le fascisme au pouvoir
...
C'est pourquoi l'ANACR poursuivra sa campagne pour que l'on retire des murs de nos villes les noms des collaborateurs
qui les souillent encore, tels ceux d'Alexis Carrel, ou Georges Claude, qu'aucun autre ne leur soit ajouté comme certains 
envisagent de le faire, et que l'on honore un plus grands nombre de Résistant(e)s injustement oubliée(e)s
...

   Je vous demande d'examiner la requête suivante concernant la rue Alexis Carrel à Dinard, un nom qui nous interpelle en tant qu'association des Anciens Combattants et Amis de la Résistance............

Lettre au Maire de Dinard, Cliquez sur le lien ci-dessous Bullets Adresse Maire de Dinard