BulletsRetour

horizontal rule

Assemblée Générale de « Libération Nationale PTT »

le lundi 15 mars 2010

de 9 heures à 12 heures 30

Salle de l’Auditorium de la Mairie de Paris

horizontal rule

Assemblée Générale 2010

 

Vue détaillée de la tribune

horizontal rule

Rapport d'Ouverture

 (Jean BLANCHON)

Jean BLANCHON préside cette réunion entouré de Michel DELUGIN secrétaire général de Libé PTT, Charles SANCET secrétaire général adjoint de Libé PTT, Colette PALLARES secrétaire, de Suzanne GATELLIER membre du CA et de nos invités : Jean-Paul RIFFAULT de l'ANACR, Christian MATHOREL représentant la FAPT-CGT, Pierre LHOMME de l'Institut d'Histoire Sociale, Gilbert TERRISSE de l'Union Fédérale des Retraités de la FAPT, Thierry FRANCHI secrétaire  du CCUES de France Télécom..

L'assemblée observe une minute de silence            

Après la minute de silence à la mémoire des adhérents disparus en 2009, Jean BLANCHON déclare "ouverte"  l'assemblée générale et donne la parole à Michel DELUGIN  qui présente le rapport d'activité de l'association. 

horizontal rule

  Rapport d'Activité

 (Michel DELUGIN)

=====

On le craignait depuis quelques années, c'est arrivé: la salle des congrès de l'avenue de Ségur nous est désormais fermée, une page est tournée, et nous voici aujourd'hui dans ce bel auditorium que la municipalité de Paris a bien voulu mettre à notre disposition.

Si nous éprouvons un peu de nostalgie à devoir abandonner notre ancien ministère, nous nous réjouissons de pouvoir tenir notre AG dans ce lieu prestigieux qu'est la mairie de Paris. Ce lieu qui a vu se dérouler tant d'évènements historiques; et nous pensons spontanément à la libération de Paris, à l'accueil réservé ici au général De Gaulle le 25 août 1944. Mme Catherine Vieu-Charier, adjointe au maire chargée de la mémoire et du monde combattant viendra nous saluer en fin de matinée. Nous l'accueillerons chaleureusement, car c'est grâce à elle et aux membres de son cabinet que nous sommes rassemblés ici.

La Poste "Geste commercial " !

Nous avions, dès le 1er juillet 2009, sollicité la réservation de l'auditorium du musée de la Poste en proposant plusieurs dates se situant dans la dernière décade de janvier 2010. Une réponse positive nous avait été donnée pour une de ces dates, mais quelle ne fut pas notre surprise de nous entendre dire que la location (de 9h à 13h) coûtait 1500€! Invoquant la modicité de nos ressources et surtout l'usage jusqu'ici gratuit de locaux professionnels, j'ai rejeté, avec l'accord du secrétariat, la proposition. Le lendemain un appel téléphonique du secrétariat du musée de la Poste me faisait connaître qu'après réexamen de notre cas, le prix de la location était abaissé à 750€. J'exprimais de nouveau par écrit notre désaccord, précisant que le "geste commercial" ne changeait pas le problème. Je pensais alors que cette négociation était terminée quand une lettre du Directeur Général du Groupe La Poste me fit une troisième proposition de location, cette fois à 500€. Je me suis demandé: est-ce qu'on se moque de nous? ou est-ce un effet de l'emprise de ces idées ultralibérales qui font de l'argent un nouveau Crédo? Je penche pour cette deuxième hypothèse. Peut-être ce monsieur estime-t-il sincèrement qu'il a fait un effort méritoire en diminuant ses tarifs de 1500€ à 500€ et que nous sommes des imbéciles et des ingrats de ne pas apprécier?

J'en viens maintenant à des choses plus sérieuses: l'examen de nos activités durant l'année 2009.

 

La résistance, sujet d'actualité, et médiatisation:

Il est à noter tout d'abord, que la Résistance a été un sujet d'actualité quasi permanent. De nombreuses émissions de radio, des débats journalistiques lui ont été consacrés; plusieurs films et téléfilms également. Parmi ces projections cinématographiques on aura remarqué le film de Robert Guédiguian "l'armée du crime" qui relate l'histoire du groupe Manouchian.

 

Un autre film, ne figurant pas dans les circuits commerciaux classiques, "Walter en Résistance" a défrayé la chronique par des éclairages de comportements irrespectueux de certains officiels, dont le président de la République, lors de commémorations, mais le témoignage du résistant Walter ne manque pas d'intérêt pour les jeunes générations.

Dernière parution, La Rafle.

  

Nous ne nous plaignons pas de cette médiatisation, même si parfois elle comporte des aspects déplaisants (films mettant en cause la SNCF). Elle montre en tout cas que la Résistance reste toujours une référence particulièrement attractive dans une période de crise économique où les gens s'interrogent sur les solutions structurelles possibles.

 

Fidélité aux cérémonies commémoratives.

C'est ce sens que nous donnons à notre fidélité aux cérémonies commémoratives, qui entretiennent et améliorent la connaissance de l'histoire et ont donc des valeurs pédagogiques indéniables.

 

Participation à des cérémonies NATIONALES

 

8 mai 2009 - Célébration de la capitulation sans conditions de l'Allemagne.

La capitulation sans conditions de l'Allemagne le 8 mai 1945 à Berlin a été célébrée au siège du groupe La Poste, Boulevard de Vaugirard à Paris, l'ex ministère des PTT avenue de Ségur ne nous étant plus accessible.

  
 

Luc Chatel, commémoration de 8 mai à la Poste


envoyé par Luc-Chatel. - L'info video en direct.

Ratification de la capitulation à Berlin (8 mai 1945)

 

 

Pour voir l'intégralité de la cérémonie, Cliquez sur le lien ci-dessous

BulletsCérémonie du 8 mai 1945 2009

 

5, 6 et 7 juin 2009, 65e anniversaire du débarquement 

2009 marquait le 65e anniversaire du débarquement en Normandie où de grandes cérémonies officielles étaient programmées avec la présence, notamment, du nouveau président des U.S.A., Barack OBAMA.

Colette PALLARES et moi-même, invités par l'intermédiaire du président départemental de l'ANACR, sommes allés en Normandie, les 5, 6 et 7 juin, où nous avons saisi l'occasion des vastes rassemblements pour établir des contacts avec des associations locales en vue de pouvoir présenter notre exposition "Le personnel des PTT dans la résistance du Calvados"

Nous sommes allés nous recueillir devant la stèle rappelant le martyre des maquisards, presque tous postiers, de Beaucoudray. Aujourd'hui des choses intéressantes semblent se concrétiser pour ce qui est de l'exposition. Colette, qui en est le maître d'œuvre, nous en dira sans doute quelques mots. 

Pour voir une partie de la cérémonie DDAY

Et les discours en vidéo des différents présidents    Cliquez sur le Bouton   Bullets Cérémonie

 

23 août 2009, commémoration de la Libération de Paris

Comme chaque année, plusieurs membres du CA ont été présents, drapeau en tête, le 23 août à l' Arc de Triomphe aux côtés de l'ANACR, pour la commémoration de la libération de Paris.

 

25 août 2009, hommage à Paul Vaguet et Henri Basile assassinés par l'occupant.

Le 25 août au matin, nous étions à la recette principale de Paris, où la section syndicale CGT ne manque pas, chaque année, de rendre hommage à deux des siens, Paul Vaguet et Henri Basile, assassinés par l'occupant, ni de célébrer la Libération en rappelant que c'est de ce grand bureau de poste que fut lancé l'appel à la grève générale insurrectionnelle des postiers, le 16 août 1944.

Voir les textes, les images et les videos des commémorations de la "Libération de Paris, Cliquez sur le lien ci-dessous

Bullets Libération de Paris

 

 25 août 2009, 65e anniversaire de la Libération de Paris

Paris célèbre cette année le 65e anniversaire de sa libération. Traditionnellement, une cérémonie, en présence du maire de Paris, est organisée le 25 août sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Cérémonie militaire et évocation historique rendent hommage aux libérateurs de Paris.

En fin d'après-midi de ce 25 août, notre association était représentée à la très belle commémoration organisée par la ville de Paris, place de l'Hôtel de Ville, dont le thème était la renaissance de l'association du Comité Parisien de la Libération dont le Président était un homme que beaucoup d'entre nous ont connu : André TOLLET.

       

Bulletshttp://www.musee-resistance.com/spip.php?article95

11 novembre 2009, Célébration de l'armistice au siège de la poste.

 

BulletsCommémoration du 11 novembre 1918 le 10/11/2009

 

Après la célébration du 11 novembre, toujours au siège de la Poste, Boulevard de Vaugirard, notre association a participé à des cérémonies locales.

 

Participation à des cérémonies locales

 

23 avril 2009 à Lyon - Inauguration de la Plaque commémorative Laurent MATHERON.

Le 23 avril 2009 à Lyon, lors d'une cérémonie rassemblant des personnalités régionales - l'adjointe au maire de Lyon, la représentante du Conseil Général, le Directeur régional,  le Directeur de la Poste, et de nombreux agents des télécoms-, une plaque honorant la mémoire de Laurent MATHERON, résistant mort en déportation, a été apposée au Centre des Télécommunications Lyon-Sévigné. Rappelons que Laurent MATHERON, membre de notre organisation, faisait partie du petit groupe qui a réalisé, sous la directive de l'ingénieur Robert KELLER, la fameuse opération de la Source K.

Biographie Laurent MATHERON, Cliquez BulletsBiographie Laurent MATHERON

Jean BLANCHON a pris la parole au nom de" Libération Nationale PTT"  et notre ami Louis CARDIN était le principal organisateur de la cérémonie.

Pour voir l'intégralité de la cérémonie, Cliquez sur le lien ci-dessous

Bullets  Cérémonie d'inauguration de la plaque Laurent  MATHERON

 

26 avril 2009 - Commémoration Marie-Thérèse FLEURY

Le 26 avril 2009 nous avons, avec la Fédération CGT des activités postales et des télécommunications, honoré à Paris 20, bureau de poste où elle travaillait lors de son arrestation, la militante syndicale Marie-Thérèse FLEURY, morte en déportation au camp d'Auschwitz-Birkenau le 16 avril 1943.

BulletsIntervention de Michel DELUGIN

BulletsIntervention de Jean-Luc MOLINS

 

10 décembre 2009, hommage à Lucien SAMPAIX.

Le 10 décembre à la mairie du 10e a eu lieu un hommage à un des fusillés de Caen, Lucien SAMPAIX ancien rédacteur en chef du journal l'Humanité. La cérémonie est organisée par l'association des familles des fusillés de Caen dirigée par notre ami Jean DARRACQ, fils de notre regrettée camarade Lucette DARRACQ. Christian AUSTRUY était à la tête d'une délégation de plusieurs membres du CA. 

BulletsBiographie 

 

 

 

14 décembre 2009, hommage à Gabriel PERI

Le 15 du même mois, Libération Nationale PTT était pour la première fois présente à l'hommage rendu à Gabriel PERI à Bezons et à Argenteuil.

Lors de ces cérémonies, notre drapeau était porté par Michel CHASSAGNE, membre du CA de Libé et fils de fusillé.

Présence et interventions dans les congrès.

Une de nos principales activités consiste également en notre présence et nos interventions dans les congrès des syndicats départementaux de la Fédération CGT des Activités postales et de télécommunications, qui nous font l'honneur de nous inviter. Nous rencontrons là un auditoire très attentif, et nous aimerions donc être plus souvent sollicités.

Depuis notre précédente AG, nous avons participé au congrès du syndicat de l'Oise, les 8 et 9 octobre. Christian AUSTRUY nous représentait.

Bullets Intervention  

 

 - Participé aussi à L'AG du Calvados où Colette PALLARES a présenté l'exposition portant sur la résistance du personnel des PTT dans ce département. BulletsExposition Normandie

- En novembre Colette et moi-même sommes allés dans le département de la Manche en vue de poser des jalons pour la présentation de la-dite exposition dans les bureaux de la Poste.

- Nous avons participé au congrès des Yvelines les 15 et 16 février dernier. Christian AUSTRUY y a pris la parole.

- A Toulouse, un de nos adhérents, Jean GASPERONI, est intervenu au congrès départemental du syndicat des Télécoms le 20 novembre. Cet exemple est à méditer. Nous avons en province, des camarades très au courant de notre activité et de l'histoire de la résistance dans les PTT, donc tout-à-fait capables de porter la voix de notre association dans ces réunions de personnels. Nous envisageons à cet effet, de renforcer nos liens avec ces camarades.  BulletsIntervention

Stages de formation, publications et site internet

Stage ANACR

Toujours à mettre au compte de nos activités, notre participation au stage organisé chaque année par l'ANACR. Ces stages sont intéressants et formateurs. Certes, chacun d'entre nous peut acquérir des connaissances par la lecture d'ouvrages sur l'histoire de la Résistance, mais on sait que certains de ces ouvrages prennent des libertés avec la réalité et que rien ne vaut l'exposé d'un spécialiste, comme c'est le cas à l'ANACR, et les débats qui s' ensuivent.

BulletsCréation du Conseil National de la Résistance, C.N.R.

BulletsCréation de l'Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance, A.N.A.C.R.

BulletsCréation des Amis de l'A.N.A.C.R.

BulletsCréation du Front National.

BulletsHistoire du CNR

Journal trimestriel

La publication de notre petit bulletin trimestriel fait aussi partie de nos activités. Ce bulletin constitue un lien précieux avec nos adhérents, le seul parfois, pour ceux qui habitent la province. Il nous vient de temps en temps quelques lettres ou quelques coups de téléphone de lecteurs qui nous disent le plaisir qu'ils ont eu à la lecture de tel ou tel article.  Ainsi que cela a été rappelé dans le N°1 de 2010, nous sommes preneurs des avis, et des critiques éventuelles, car nous voulons que cette modeste publication soit au plus près des attentes de nos adhérents.

          Bulletsjournal 1

Site internet

Le site internet, aisément accessible, puisqu'il suffit de taper "libe ptt" ou "libération nationale ptt", est lui aussi un puissant moyen de  communication. Je crois que l'on peut se féliciter de son contenu, très riche et mis à jour régulièrement.

 

Grandes questions d'actualité

Avant d'aborder les tâches à accomplir dans l'année en cours, je voudrais dire que notre CA, tout en restant dans le domaine qui est le nôtre - soit celui de la défense de l'histoire et de la mémoire de la Résistance -, ne se désintéresse pas des grandes questions d'actualité, ayant un rapport avec nos objectifs statutaires. C'est ainsi que nous approuvons les résolutions de l'AG de l'UFAC des 7 et 8 octobre dernier à Paris.

Situation au Proche et Moyen Orient, Bande de GAZA

Sur la situation au Proche et Moyen Orient, l'UFAC exprime sa préoccupation devant les recours réciproques à la violence et les violations du Droit international et humanitaire, devant les pertes de vie et les graves destructions qui ont été subies, en particulier par les populations Palestiniennes,  en raison de l'asymétrie des forces en présence et de leur emploi. Et elle conclut en estimant qu'il est indispensable et impérieux de poursuivre la négociation par la mise en œuvre des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations Unies, de donner suite aux accords réalisés en vue de la création d'un Etat   palestinien viable, et d'assurer sa sécurité ainsi que celle de l'Etat d'Israël.

 

 

Ce soir ou jamais , sur les massacres du GHETTO de GAZA

Visionner l'émission BulletsCe soir oû jamais GAZA

 

Expulsions des "Sans Papiers"

De même, nous ne pouvons pas rester insensibles à certaines pratiques qui ont cours dans notre pays, comme les arrestations et les expulsions du territoire des sans papiers, dont des jeunes et des enfants. Nous avons déjà évoqué le problème dans le passé. On peut comprendre et admettre qu'un Etat veuille maîtriser les flux migratoires, mais cela doit se faire dans le respect de la dignité humaine, et aussi en tenant compte de la situation créée par l'appauvrissement d'une partie importante d'un monde dominé par des entreprises industrielles et financières qui, elles, ne connaissent pas de frontière.

   

 

Ce qui nous attend en 2010 (nos combats)

J' en viens maintenant à ce qui nous attend en 2010.

Le gouvernement annonce, je le cite : " Une année commémorative exceptionnellement riche". En effet, plusieurs grands anniversaires sont à célébrer, mais les choix du gouvernement ne sont pas forcément les nôtres.

Déportation et Résistance (ne pas dissocier)

Par exemple, il semble oublier la journée de la Déportation. Le 27 avril- ou autour de cette date- il y aura 65 ans cette année que les camps de la mort nazis ont été libérés.

Après l'hommage rendu aux victimes de la solution finale, c'est à dire aux populations juives, nous  avons le devoir de saluer les 84000 déportés résistants. C'est pour nous un sujet d'inquiétude de constater que les cérémonies relatives à la déportation tendent de plus en plus à opérer une distinction entre résistants au nazisme et victimes de ce régime barbare; les discours officiels, au demeurant, privilégiant les seconds. Entendons nous bien, il ne s'agit pas pour nous de contester en quoi que ce soit la singularité de la "solution finale" appliquée aux juifs par le IIIème Reich. Le génocide constitue le crime le plus abominable contre le genre humain. Cependant, en cultiver l'indispensable souvenir ne saurait conduire à minimiser la déportation des résistants voués à la mort par le travail forcé, la malnutrition et les violences.

 

Déportés "raciaux" et déportés résistants ont été victimes, même si c'est à des degrés différents, d'un système concentrationnaire conçu officiellement pour déshumaniser et tuer. Comment analyser clairement le phénomène du Nazisme si on dissocie ces crimes? C'est le même individu, Barbie, qui a torturé à mort Jean Moulin et qui est allé cherché les 44 enfants juifs d' Izieu pour les envoyer au four crématoire de Birkenau. Il a perpétré ces deux crimes au nom de la même politique, du même but de guerre.

 

 

Objet :foyer pour enfants juifs d’Izieu, Ain

 

Le foyer pour enfants juifs « Colonie enfant » d’Izieu Ain a été liquidé ce matin de bonne heure. Au total, 41 enfants âgés de 3 à 13 ans ont été arrêtés. D’autre part, nous avons pu procéder à l’arrestation de tout le personnel juif, soit dix individus, dont 5 femmes. Il ne nous a pas été possible de saisir de l’argent liquide ni aucune valeur quelconque. Le transport vers Drancy aura lieu le 7.4.44.

 

Signé SS-Hauptsturmführer Barbie, commandant de la police de sûreté et du SD à Lyon

 

Anniversaire de la capitulation sans conditions de l'Allemagne Nazie à Berlin, le 8 mai 1945.

Grand anniversaire aussi, la capitulation sans conditions de l'Allemagne nazie à Berlin le 8 mai 1945. Là, le gouvernement n'oublie pas, mais l'esprit qu'il semble vouloir imprimer aux cérémonies nous  soucie sérieusement. Par exemple, à la question d'un journaliste (La Croix) "La guerre de 1939-1945 n' a-t-elle pas aussi été la source de division dans la population entre collaborateurs et résistants?" le secrétaire d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants répond : "Il faut aller au-delà de ces clivages. Si certains Français participèrent à la déportation des juifs, d'autres les sauvèrent, à l'image des Justes, régulièrement mis à l'honneur. Finalement, commémorer la seconde guerre mondiale c'est aussi surmonter ces divisions. C'est essayer de comprendre sereinement comment tout cela a bien pu arriver"  - fin de citation. (à noter le "tout cela" qui inclut à la fois la déportation et le sauvetage des personnes persécutées).

 

     

Capitulation allemande, Cliquez sur le lien ci-dessous

Bulletshttp://www.crdp-reims.fr/memoire/enseigner/supports_documentaires/actecapitulation.htm

Si l'on suit M. Falco, Papon qui, en 1940, a choisi de servir l'ennemi nazi, qui a mis en œuvre avec zèle les arrestations et les déportations de familles juives, qui a même pris parfois l'initiative personnelle d'arrestations supplémentaires afin de compléter les convois, cet individu qui n'a jamais formulé le moindre regret, pourrait, grâce à notre compréhension  "sereine", se trouver à égalité de citoyenneté avec, par exemple, notre regrettée Paule Trébosc qui, elle, au risque de sa vie, a refusé la trahison, a combattu l'ennemi et sauvé des juifs pourchassés. Eh bien non! l'unité nationale dont semble vouloir le secrétaire d'Etat ne peut se réaliser que dans la clarté, ce qui implique de condamner les collaborateurs, très minoritaires au demeurant, qui par cupidité, par lâcheté, par haine du peuple ont aidé le nazisme à asservir leur propre pays.

 

BulletsHommage à Paule TREBOSC

Le 8 mai 1945 est la victoire de la démocratie sur le fascisme. Ne perdons jamais de vue que les buts de la deuxième guerre mondiale n' étaient pas seulement (comme dans les conflits précédents) des conquêtes de territoire et des pillages, mais aussi et surtout, la tentative du IIIe Reich - au nom d'un  prétendu droit du sang pur -,  de mettre en esclavage, au moins pour 1000 ans déclarait Hitler, les autres peuples.

En conséquence, il convient d'exercer une grande vigilance à l'égard de tout ce qui ressemble, présentement, à la propagande qui a frayé la voie au fascisme: démagogie, populisme, discriminations de tous genres.

 

Le 27 mai doit être déclaré "journée nationale de la Résistance"

Le refus persistant du gouvernement de faire, comme le revendique l'ANACR, ainsi d'ailleurs que bien d'autres associations regroupées dans l'UFAC , et beaucoup d'élus, ... de faire du 27 mai, date de réunion constitutive du CNR en 1943, la journée nationale de la Résistance. Ce refus ne freinera pas notre volonté d'aboutir.

M. Falco, encore lui, dit que les dates du 18 juin 1940 et du 8 mai 1945 suffisent pour couvrir la résistance et la deuxième guerre mondiale en Europe. Dans le bulletin du 1er trimestre 2010, Charles Sancet souligne avec justesse l' inanité de cette réponse ministérielle. En effet, s'il n'y avait pas eu le 27 mai 1943, c'est-à-dire la réalisation par Jean Moulin  de l'unité des résistants intérieurs sous l'égide de De Gaulle, reconnu par eux comme le seul chef politique... le cours des choses aurait assurément changé.

BulletsCréation du CNR

Ce n'est pas avec le pétainiste Giraud que l' armée d'Afrique se serait illustrée dans les combats, aux côtés des Alliés, contre l'Allemagne et l'Italie de Mussolini. La résistance intérieure divisée, n'aurait pas pu apporter aux Alliés une aide militaire évaluée par Eisenhower à 15 divisions. De ce fait, les débarquements auraient été très sérieusement compromis.

Certes, en dernière instance, même sans la France, les Etats-Unis, les Britanniques et les Soviétiques seraient parvenus à vaincre les fascismes allemand et japonais. Mais cela aurait été plus long et plus coûteux à tous égards, et la France, soumise à L'AMGOT, n' aurait pas été, au moment des capitulations, à la table des vainqueurs.

 

A.M.G.O.T.

Le Gouvernement Provisoire de la République Française a pris le relais de l'État Français et assure la continuité du pouvoir. Les Alliés, surtout les Américains, qui avaient envisagé de gouverner la France comme un pays occupé sont pris de court. L'A.M.G.O.T. (Allied Military Government in Occupied Territories) ne verra jamais le jour. La monnaie d'occupation ne tiendra que quelques mois. Les Français seront invités pour la dernière fois à échanger les billets fabriqués aux USA en décembre 1947.

Le 27 mai est bien une date incontournable, et le gouvernement n'a pas fini de l'entendre.

 

Anniversaire de l'Appel du général De Gaulle le 18 juin 1940

Autre grand anniversaire : l'appel de général De Gaulle le 18 juin 1940. C'est un évènement consensuel, du moins apparemment, car si beaucoup de monde se réclame aujourd'hui de De Gaulle, tous ne donnent pas la même signification à son action entre 1940 et 1945. Certains se gardent bien d'évoquer son jugement, plusieurs fois exprimé, sur le comportement comparé des classes possédantes et du monde du travail.

Pour lire l'appel cliquez sur le bouton   BulletsAppel 18 juin 40

Un de ses biographes, l'historien et journaliste Paul-Marie de la Gorce, respecté pour son sérieux, cite les propos tenus par De Gaulle en 1942 au ministre anglais Anthony Eden, (ces propos figurent dans les archives de ce dernier).  Je cite "la classe des nantis, à commencer par les très riches, n'est attachée qu' à ses intérêts et est farouchement hostile à l'émancipation de la classe laborieuse. Pour la France, où le désastre, la trahison, l'attentisme ont disqualifié la plupart des dirigeants et des privilégiés, et où les masses profondes du peuple sont au contraire restées les plus vaillantes et les plus fidèles, il ne serait pas acceptable que la terrible épreuve laissât debout un régime social et moral qui a joué contre la patrie"  - fin de citation.

L'appel du 18 juin est le point de départ de la construction d'une France fidèle à ses alliés et résolue à continuer le combat de la liberté. C'est la mise sur pied d'abord d'une petite armée qui va progresser avec le ralliement des territoires de " l'Empire" , et qui sera de toutes les batailles. C'est le rapprochement progressif avec les résistants de l'hexagone jusqu'à leur unité interne et leur union avec la France libre, devenant alors la France combattante (disons au passage que cela doit beaucoup au CNR).

Mais l'étude de l'appel et de ses effets souligne aussi la volonté farouche de De Gaulle - et de ceux qui désormais l'entourent, dont le PCF rallié officiel début janvier 1943 -,  de défendre l'indépendance et la souveraineté vis à vis de nos alliés américains, animés par l'intention  d'administrer notre pays en appui sur l'essentiel de l'appareil administratif de Vichy.

Bref, ces commémorations peuvent susciter un grand intérêt, tout particulièrement auprès des jeunes lycéens et collégiens puisque le concours de l'Education Nationale de 2010 a pour thème " l'appel du 18 juin 1940 et son impact jusqu'en 1945" . Nous avons demandé au Président Bailly que lors de la cérémonie du 18 juin, l'appel soit lu par un lycéen.

 

Année mémorielle européenne sur l'internement et la déportation des Tsiganes.

Dans les nombreuses autres tâches qui nous attendent, il y a bien sûr les diverses cérémonies officielles ou privées qui se déroulent chaque année ici et là.

Mais notre attention se portera également sur le lancement, en avril 2010, de " l' Année mémorielle européenne sur l'internement et la déportation des Tsiganes, 1940-1946 ". Cette question nous intéresse d'autant plus qu' elle n'a pas été, jusqu' à ces dernières années, traitée avec toute la rigueur scientifique désirable, et que ces populations sont encore, aujourd'hui, l'objet de discriminations, certes non comparables, heureusement, à celles subies durant la guerre, mais toutefois inacceptables.

 

Je termine sur quelques aspects de nos activités disons internes.

Le CA, entre l'AG de 2009 et celle-ci, s'est réuni 6 fois. Les membres du secrétariat se rencontrent un peu plus souvent, à l'occasion notamment de la mise sous pli du bulletin trimestriel, et les communications par internet sont fréquentes entre nous, je pense à Charles Sancet qui est chargé de notre publication, et aux trésoriers Christian Austruy et André Goujon. Nos réunions se tiennent au siège de la CGT FAPT à Montreuil qui nous accepte amicalement et je l'en remercie aussi amicalement. Nul besoin de redire les liens qui nous unissent puisque notre association, qui prit le nom de Libération nationale en 1944, a été constituée à partir de l'été 1940 par des militants de l'ex-fédération CGTU, Gourdeaux, Piccot, Marie-Thérèse Fleury, Grandel et quelques autres. En se développant, l'association a regroupé des anciens résistants puis des amis de diverses sensibilités politiques ou syndicales. Elle a, en particulier depuis la disparition de Résistance PTT (2ème organisation de résistants), introduit, dans la diffusion de l' Histoire  - qu'elle veut le plus exacte possible -, les militants et l'action de cette organisation disparue. Elle n'a jamais caché pour autant ses origines syndicales. On a d'ailleurs tout lieu d'être fiers de la résistance syndicale qui, selon la formule d'un proche de De Gaulle à Londres, a été le noyau le plus solide de la Résistance Française.

Je voudrais saluer, après la FAPT, son IHS, représenté ici par notre camarade Pierre Lhomme.  Nous lui disons combien nous apprécions le bon travail d'histoire et de mémoire accompli par l'IHS.

La convention que nous avons avec le CE de France Télécom et Orange a été reconduite. On sait que cette convention prévoit une subvention de fonctionnement revue à la baisse d'année en année jusqu'à disparition, et que les seules aides financières résulteraient alors d'un pourcentage (15%) qui nous serait accordé sur le montant des dépenses des sorties-mémoire que nous organiserions à l'intention du CE. Le hic, est que nos propositions n'ont pas reçu de suite.

fort des arros

BulletsChemins de Mémoire

En 2008 le voyage Nantes-Châteaubriant n'a pu avoir lieu, le CE ayant donné l'information trop tard. En 2009 nous avons proposé de nouveau Nantes-Châteaubriant, et début septembre Bordeaux et la pointe de Grave où se trouvait une des poches de l'Atlantique, et où de très durs combats se sont produits pour sa libération. Or, nous n'avons reçu aucune réponse. Nous envisageons d'essayer d'obtenir une rencontre avec les responsables du CE afin de pouvoir établir des relations réciproquement fructueuses.

Les plaques et les stèles menacées en raison de la vente des immeubles sont un sujet de préoccupation que nous partageons avec nos amis de l' ACVG des PTT. Il avait été question lors d' une discussion informelle Bd de Vaugirard que deux copies de la stèle de l'avenue de Ségur soient faites, l'une installée au siège du Groupe La Poste, l' autre à la direction nationale des Télécommunications, place d' Alleray. A cette heure, nous ne disposons pas d'autres informations.

Nous pensons d' ores et déjà au prochain congrès de l' ANACR qui se réunira à Agen les 22, 23 et 24 octobre 2010. Il est bien trop tôt pour désigner les membres de la délégation, mais nous pouvons prendre, ici, tout de suite l'engagement de présenter à ce congrès une association dynamique aux effectifs croissants et à la trésorerie saine.

Si nous ne manquons pas de bonnes raisons de nous réjouir de la place occupée par la Résistance dans l'actualité et de l'intérêt qu' elle suscite, nous ne saurions ignorer qu' elle compte encore des gens qui ne lui veulent pas que du bien, et qui s' efforcent d'adapter leur entreprise de démolition aux circonstances.

Les négationnistes, cad - ceux qui contestent l' existence des chambres à gaz et qui en nient l' usage, ceux qui nient les atrocités des camps nazis, n' ont plus guère d' audience. Pour autant, on ne saurait les laisser faire, mais à mon sens, ils ne constituent pas le danger majeur. Beaucoup de gens, des jeunes surtout, ont visité les camps de la mort, Auschwitz, Struthof,  Buchenwald ... etc. ; beaucoup de témoignages vivants couvrent les allégations mensongères de ces négationnistes.

Aujourd'hui, la détractation prend des formes plus insidieuses. Elle consiste à banaliser le nazisme, à justifier ses massacres de population par de prétendues représailles à la suite d'attaques (sournoises) de résistants (terroristes). Par exemple, le manuel scolaire franco-allemand laisse entendre (dans le tome 2) qu'à Oradour-sur-Glane (et ailleurs), ce sont, je cite "les opérations de sabotage et de harcèlement de la Résistance qui ont provoqué parfois la riposte sanglante de l' occupant contre la population civile".

Il est souvent question, dans le propos officiel, de mémoire partagée, de souffrances partagées. Par exemple, le Président Sarkozy disait, en présence de la Chancelière allemande -"les orphelins allemands ont pleuré leurs pères morts au combat de la même manière que les orphelins français"- c'est le genre de propos qui fait appel aux sens, à l' émotion et qui délaisse l' intellect. La raison - les pères allemands en question se battaient pour asservir d'autres êtres humains, pour massacrer les populations civiles - femmes et enfants compris- ils soutenaient Hitler et le IIIe Reich qui promettaient 1000 ans d'esclavage !.Si ces gentils papa étaient restés chez eux, avec leurs enfants, ils n' auraient pas connu la mort qui leur a été infligée par des actes de défense légitimes de la part des pères agressés. Non il n'est pas possible de mettre un signe d' égalité entre bourreaux et victimes.

Dans ces mêmes propos officiels, on s' étend beaucoup plus sur la victimisation que sur la résistance. Dans mes rencontres personnelles avec de jeunes scolaires, je m' aperçois, par exemple, que lorsqu' on parle de la déportation, les jeunes pensent déportation des juifs, en oubliant que des dizaines de milliers de résistants ont connu les camps de la mort. Il est vrai que c'est moins mobilisateur de déplorer les victimes que de parler de l'engagement des résistants et de leur action.

Cette campagne de brouillage des idées, est d' autant plus inquiétante qu' elle émane de l' Union Européenne, qui dispose de gros moyens de propagande, et qu' elle prend dans divers pays membres, des aspects officiels. Cela doit nous conduire à nous impliquer pleinement dans cette bataille idéologique qui, apparemment porte sur le passé mais concerne en fait le présent et l'avenir.

Les résistants se faisant de moins en moins nombreux, cette bataille va reposer pour beaucoup, sur les Amis. Grâce aux dispositions prises depuis plusieurs années par l' ANACR, il y a tout lieu d' être confiants.  Mais être confiants, ne veut pas dire que l' on se satisfait de l' état des choses. Non, nous devons avoir la préoccupation permanente, j' allais dire obsessionnelle, d' accroitre nos effectifs d'Amis et nos structures d';organisation.  Si en 2009 par exemple, la voix de Libération Nationale PTT s' est faite entendre à Lyon, à Toulouse, en Normandie, c' est grâce à des initiatives d' Amis.

Avec davantage de forces vives, nous pourrions faire plus pour la mémoire de la Résistance - Une mémoire qui, inspire à jamais, le respect de la dignité humaine et des valeurs fondamentales, qui constituent le socle d',une république démocratique.                            

        Michel DELUGIN

Retour Grandes dates Libé PTT

horizontal rule

Messages

Bonjour Christian, bonjour Jean, bonjour à toutes et tous 

     L'Union Régionale CGT-FAPT d'Île de France est adhérente à Libération Nationale PTT, et je le suis aussi à titre individuel. e ne serai hélas pas des votres lundi prochain, en raison de l'ampleur de l'activité syndicale? mais je penserai bien à vous, par amitié, et aussi au travers du message transmis par la Résistance, par le CNR, par l'association -y compris les Amis de Libé PTT-

     Les acquis de la Libération font l'objet d'une attaque sans précédent, assumée par le MEDEF, méthodique : nous y résistons aujourd'hui notamment par la défense de la retraite par répartition

     Les valeurs de la Résistance que nous nous acharnons à défendre dans le monde actuel restent une utopie bien vivante, l'utopie étant l'irréalisé, et certainement pas l'irréalisable

     Vous souhaitant de bons travaux ainsi qu'un agréable moment de convivialité,

     Amicalement   Benoît MARTIN

Retour Grandes dates Libé PTT

horizontal rule

Interventions, discussion

Après la lecture du rapport d'activité faite par Michel DELUGIN, Jean BLANCHON demande à la salle d'intervenir.

**********

Louis CARDIN évoque l' inauguration de la plaque commémorative LAURENT MATHERON à Lyon le 23 avril 2009. Une très importante cérémonie avait été organisée par Louis, et notre exposition itinérante était du voyage.

Notre camarade Jean BLANCHON accompagné de son épouse représentait Libération Nationale PTT.

Cette manifestation, soutenue par les représentants de France Télécom, par les élus locaux, et par diverses associations d'anciens combattants, a donné lieu à d'intéressantes retombées médiatiques dans la  presse.

Louis CARDIN  propose d'organiser pour 2010 une cérémonie à la mémoire de Pierre GUILLOU, mort en déportation,  chef d'équipe avec Laurent MATHERON de l'ingénieur Robert KELLER .

**********

Colette PALLARES nous présente les panneaux de l'exposition "Le personnel des PTT dans la Résistance en Normandie". Exposition conçue et réalisée à son initiative en collaboration avec l'ANACR de la Manche.

A travers cette exposition, lAssociation Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR) de la Manche, et l’Association Libération Nationale PTT, ont souhaité rendre hommage à tous les personnels des Postes, Télégraphes et Télécommunications (dits « PTT »), qui ont su mettre en avant leur partage des mêmes valeurs de courage et de fraternité dans leur activité résistante, et leur engagement dans la lutte contre l’occupant, parfois jusqu’au sacrifice de leur vie.

Cette exposition a été présentée dans les bureaux de poste en Normandie à diverses occasions en 2009.

 Détail et explication de l'esposition

BulletsExposition Normandie

**********

Serge GREGORY évoque le grave problème des expulsions des "ROM" , expulsions qui sont indignes d'un pays comme le nôtre. Depuis janvier 2007, les Roumains et les Bulgares sont devenus des citoyens européens. La France a donc dû trouver un dispositif adapté à cette situation originale, où l’on doit pousser dehors des ayant-droit à la libre circulation. « La police arrive avec des ordres de quitter le territoire français (OQTF) déjà signés, et les Roms ont le choix entre l’interpellation ou le départ dit humanitaire. » 

Ce mélange d’humanitaire et de police fait évidemment bondir les ONG localesCe procédé est complètement illégal car l’aide au retour ne peut se réaliser qu’après une enquête sociale et l’élaboration d’un dossier.

Pour Gladys Domard, ces rafles nous interpellent, car même si ce n'est pas comparable dans l'horreur, on ne peut s'empêcher de penser à la rafle du Vel d' Hiv de sinistre mémoire.

 

Pour en savoir plus sur l'expulsion des ROM, Cliquez sur le lien ci-dessous.

Bulletshttp://www.legrandsoir.info/Paris-accelere-les-expulsions-de-Roms-avant-la-treve-d-hiver.html

**********

Suzanne GATELLIER-AURIBAULT nous explique qu'elle a fait en 2009, au nom du Devoir de mémoire,  plusieurs interventions dans les lycées et collèges en région parisienne. A la question d'une camarade, qui lui demande de nous dire son ressenti suite à ces interventions, (Ecoute, questions posées par les jeunes, soif de connaissance sur la déportation et sur la résistance) Suzanne nous dit que lorsqu' elle arrive dans les classes, un travail préparatoire a déjà été fait par les professeurs. Les jeunes sont donc sensibilisés et très réceptifs. Et, à travers certaines questions posées par les élèves, elle nous reparle de façon très émouvante de sa déportation et du lourd tribut payé par sa famille.

Suzanne Gattellier est à Fresnes, au secret, depuis le 10 mai 1944. Le 11 août, elle se trouve dans un train partant pour l’Allemagne : destination Ravensbrück. Elle ne sera libérée que le 5 mai 1945.

De la Bretagne à Ravensbrück, Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire le texte

Bullets Lire l'article

***********

Suite à une courte évocation du sujet par le trésorier Christian AUSTRUY, M. LEGOFF explique qu'une collaboration est possible entre LSR (Loisirs Solidarités Retraités) et Libération Nationale PTT, pour organiser en commun des visites de proximité (par exemple au Musée de la Résistance à Champigny). LSR publie régulièrement un agenda de sorties organisées  dans Paris et ses environs ( spectacles, visites de sites et de musées, sorties pédestres, etc. ).

Par exemple, dans le cas de la visite du musée de la Résistance de Champigny, il suffit de fixer un jour en commun, LSR publie alors la date retenue sur son bulletin, et Libération Nationale PTT fournit un accompagnateur le jour J pour la visite du musée.

Bien sûr, ce scénario est envisageable pour la visite d'autres lieux de mémoire. Cette proposition facile à mettre en œuvre peut être réalisable rapidement, courant 2010.

horizontal rule

Rapport de Trésorerie

 

 (Christian AUSTRUY)

Christian commence son rapport en disant sa joie de voir les camarades Robert DUPONT et Marcel PIEL qui, après avoir connu une année 2009 difficile, sont présents à cette assemblée

Le rapport de trésorerie est présenté par Christian AUSTRUY, qui donne le bilan financier de l'association.     Il insiste sur la nécessité du paiement des cotisations (des oublis pour certains) même si les résultats 2009 sont en progression sensible par rapport à ceux de 2007 et 2008. Ces bons résultats ne doivent pas nous masquer la nécessité vitale pour notre association de faire de nouvelles adhésions d'  "amis".

  Nous sommes heureux d'accueillir parmi nous  quatre nouvelles adhérentes qui ont pris leur carte suite au repas fraternel de l'assemblée générale.

Le trésorier remercie aussi les généreux donateurs et les adhérents qui ajoutent à leur cotisation un supplément, ce qui contribue de façon non négligeable à la bonne santé financière de l'association.

 La bonne tenue de la trésorerie et de la gestion des adhérents de Libération Nationale PTT est le résultat d'un travail d'équipe accompli avec l'aide  - oh combien précieuse et efficace - de notre camarade André GOUJON.

horizontal rule

Rapport de la commission de contrôle financier

 

En l'absence de Jean-Pierre BENAYOUN  notre fidèle porte-drapeau, Michel CHASSAGNE, commissaire aux comptes et porte --drapeau à l'occasion, approuvait le bilan financier présenté par le trésorier, et donnait quitus de sa gestion, en rappelant aussi la nécessité du renforcement de l'association qui vit grâce aux cotisations des adhérents.

La discussion s'ouvrait ensuite sur les divers points du rapport.

 

Pour lire le rapport de la commission de contrôle financier " cliquez sur le lien ci-dessous"

BulletsRapport de la commission de contrôle financier

horizontal rule

Résolution générale

 

(André GOUJON)

André GOUJON présente la résolution générale.l

Pour voir la résolution " cliquez sur le lien ci-dessous"

BulletsRésolution générale

horizontal rule

Direction, Conseil d'administration

(Ernest LESTRAT)

 

 

 

Notre président Camille TREBOSC , n' étant plus en mesure d'assurer la fonction de la présidence de notre association, devient Président d'honneur de celle-ci. Et c'est à Jean BLANCHON, qui a bien du mal à maîtriser une certaine émotion, que revient l'honneur d' en assurer la présidence.

Nous accueillons un nouveau camarade Louis CARDIN, militant hors pair, qui a fait un énorme travail sur l' inauguration de la plaque commémorative LAURENT MATHERON  à Lyon.

Nous perdons hélas un très fidèle camarade, Lucien BERTHE qui nous a quitté en avril 2009.

Pour voir l'Intégralité de l'intervention " cliquez sur le lien ci-dessous"

BulletsCA 2010

horizontal rule

Vote des rapports

 (Jean BLANCHON)

Jean BLANCHON, le président de séance , fait voter les différents rapports :

Le rapport d'activité est adopté à l'unanimité.

Le rapport de trésorerie est adopté à l'unanimité ainsi que la résolution générale.

horizontal rule

Intervention du CCUES France Télécom-Orange

(Thierry Franchi, secrétaire du CCUES)

Bonjour, Je vous remercie de votre invitation. Ce n’est pas la première fois que le CCUES participe à vos travaux et cela reste un moment de grande humilité mais aussi de fierté de vous entendre.

Le CCUES s’est engagé sur une aide modulé et sur sa participation à des initiatives pour découvrir des sites ayant marqué notre histoire et notamment la période de la seconde guerre mondiale et la Résistance. De plus nous avons mis sur notre portail Aravis un lien vers votre association.

Pour 2009 si nous vous avons versé la subvention, nous n’avons pas pu concrétiser d’initiative notamment à Châteaubriant. Pour 2010, j’espère vous rencontrer dans les locaux du CCUES pour voir avec vous quelles  initiatives nous pouvons prendre et concrétiser. Je vous lance donc une invitation. Merci de votre attention.

Thierry Franchi

horizontal rule

Intervention de la F.A.P.T.

(Christian MATHOREL)

Au nom de la fédération Je voudrais en premier lieu vous remercier pour votre invitation.

L’assemblée générale de libé Ptt est un rendez vous annuel incontournable pour notre fédération, .tant les liens historiques qui unissent notre fédération à votre association sont forts depuis sa création en 1947.

Militer à la CGT FAPT c’est aussi pour les nouvelles  générations être fier de pouvoir s’appuyer et se référer dans leur activité syndicale de terrain à l’histoire et aux combats exemplaires de leurs prédécesseurs Postiers et télé communicants.

Pour voir l'Intégralité de l'intervention " cliquez sur le lien ci-dessous"

BulletsIntervention de la CGT FAPT

horizontal rule

Intervention de l' I.H.S.

(Pierre LHOMME)

........Salutations...

Libé PTT et notre Institut, nous l’avons déjà dit, sont tout à fait complémentaires. Nous écrivons actuellement l’histoire de la Fédération CGT des PTT, de 1946 à 1981. Pour planter le décor, nous revenons un peu sur les années 1943, 44, 45, et nous puisons tout naturellement dans les différents écrits de Libé PTT.

Nous avons les mêmes objectifs : Faire vivre le passé, et chercher dans ce passé tout ce qui peut être utile au présent. Si nous ne travaillions pas à préserver ce passé, d’autres se chargeraient de le faire ...à leur façon !

Pour voir l'Intégralité de l'intervention " cliquez sur le lien ci-dessous"

BulletsIntervention de l'IHS

 

pour accéder au Site de l'IHS cliquez sur le lien ci-dessous

Bulletshttp://www.ihs.cgt.fr/

horizontal rule

 

Conclusion

INTERVENTION DE Jean-Paul RIFFAULT AU CONGRES DE LIBE-PTT.

 

Cher(e)s Camarades et Ami(e)s,

Tout d'abord permettez-moi de vous dire mon plaisir de participer à nouveau à une assemblée générale de Libé-PTT et d'y retrouver ainsi des Amis.

Au 31 décembre dernier, notre association rassemblait dans ses rangs plus de 7200 Résistante et Résistants. C'est de loin, l'association la plus représentative de ce que fût la Résistance dans sa diversité. Les Ami(e)s étaient à cette mêle date près de 9400, présents aux côtés des Résistants, et comme eux pluralistes dans leur recrutement et leur action.

L'effectif de Libé-PTT - 50 Résistantes et Résistants au 31 décembre 2009, ainsi que 267 Ami(e)s de la Résistance-, se situe parmi les plus important de l'ANACR, mais évidemment il a besoin d'être développé, et cela parce que les rangs des Résistants continuent inexorablement de s'éclaircir, que les menaces de résurgence du fascisme sont grandissantes dans un monde de crise politique, économique, sociale et morale, et que les remises en cause des acquis du Programme du CNR s'accentuent.

Pour voir l'Intégralité de l'intervention " cliquez sur le lien ci-dessous"

BulletsIntervention ANACR

horizontal rule

Les camarades debout chantent le "Chant des Partisans"

C'est sur "La Marseillaise" que se termine notre assemblée générale.

 

BulletsRetour Grandes dates Libé PTT

horizontal rule

 

BANQUET FRATERNEL AU RESTAURANT "Le Trumilou"

 

Notre banquet fraternel a eu lieu dans un restaurant proche de l'Hôtel de ville, "Le Trumilou".

l

Le décor avec ses banquettes, ses lustres, ses bibelots et ses tableaux accrochés aux murs évoque celui d'un ancien bistrot parisien, insensible aux années qui passent. L' établissement offre une vue privilégiée sur Notre-Dame.

 

Le repas de qualité et bien servi a semble- t-il comblé la très grande majorité des convives.

53 camarades ont participé au repas.

 

Apéritif

Fricandeau d’Auvergne (Terrine de porc)

Rôti de bœuf sauce bleu d’Auvergne

Assiette de Fromages

Tarte aux pommes à l’ancienne

Vin (1 bouteille pour 3 personnes)

Café Champagne   

 

Seul le malaise de Suzanne GATELLIER, qui a tout-de-même nécessité par précaution l'intervention des pompiers de la ville de Paris, a fait planer une ombre sur ce bel après-midi de fraternité. Heureusement, notre doyenne a de la ressource, et c'est accompagnée de notre secrétaire adjoint Charles SANCET, qu' elle a pu regagner son domicile. Bonnes nouvelles depuis.

 

BulletsRetour

horizontal rule