Bullets Retour

horizontal rule

LE TRAITÉ DE VERSAILLES, A L’ORIGINE

DU CONFLIT DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

************

Le traité de Versailles sera signé le 28 juin 1919 dans la galerie des glaces du château. Il devait mettre un terme définitif au conflit entre la France et l’Allemagne. Vingt-sept délégations représentant 32 pays y assistèrent.

Les négociations, commencé en janvier 1919 à Paris au quai d’Orsay, furent compliquées, et les alliés ont peiné à trouver un terrain d'entente. Les Anglais et les Américains trouvèrent que le contenu du traité était excessif, les Français jugeaient les garanties obtenues comme insuffisantes contre un éventuel retour offensif de l'Allemagne, et les Allemands y étaient totalement hostiles. Ce présent traité, qui sera suivi de quatre autres : Saint-Germain, Neuilly, Trianon, Sèvres, bouleverseront la carte politique de l’Europe par un redécoupage drastique sur les empires allemand, austro-hongrois et ottoman.

Une des principales clauses concernait la restitution de l’Alsace-Lorraine à la France. S’y s’ajoutent aussi la démilitarisation de l’Allemagne, la renonciation à toutes ses colonies et l’interdiction de fabriquer du matériel de guerre. L’Allemagne se voit redécouper de ses territoires à l’est au profit de la Pologne, entre autres, qui veut un accès à la mer. L’Autriche ne devra pas être annexée. L’Allemagne est également condamnée à payer une somme colossale, qui entraînera l’échelonnement de sa dette sur plusieurs décennies.

Le contenu du traité intègrera en préambule la création de la Société Des Nations (SDN), dont les objectifs seront de prévenir la guerre. Celle-ci, effective en janvier 1920, jette les bases d’une organisation permanente qui s’inscrit dans une démarche de paix entre nations, qui tente de trouver des solutions pacifiques aux conflits entre États, par le biais de l'arbitrage

Éprouvés par la dureté extrême de la guerre, les vainqueurs aspirent à humilier et écraser les vaincus, au risque d'empêcher toute réconciliation durable. Les dirigeants allemands, que l’ont à contraints de signer le traité sans qu’ils aient, au préalable, participé aux négociations, parlaient d’un diktat. Ce traité sera perçu par le peuple allemand comme insupportable. La société toute entière rumine des sentiments d’injustice, de frustration, de revanche.

Quand Hitler arrivera au pouvoir en 1933, il se retirera de la SDN et détricotera tout le traité. Il instaurera un régime totalitaire, impérialiste et antisémite. Les opposants allemands seront les premiers à subir cette répression et seront les premiers à être internés dans les camps de concentration.

Aborder le contenu du traité de Versailles est très complexe. Ceci n’est qu’un texte très restrictif. J’invite donc tous les lecteurs(rices) à lire plusieurs intervenants sur ce sujet.                                                                                                                                                                                           Colette Pallares

horizontal rule

Bullets Retour